Comment devenir développeur Full-Stack ?

Le 14 mars 2022

Le métier de Développeur Full Stack

Depuis quelques années, le Développeur Full Stack est un emploi prisé. Les entreprises, et plus particulièrement les startups et les petites entreprises, sont à la recherche de cette perle rare capable de gérer l’intégralité d’un projet de développement, du back-end au front-end.

 

Missions, compétences et qualités requises, études et formations… Découvrez le métier de Développeur full-stack, également connu sous les appellations :

  • Développeur fullstack,
  • Ingénieur full-stack,
  • Développeur informatique full-stack,
  • Développeur web full-stack,
  • Ingénieur d’études et développement full-stack,
  • Programmeur informatique full-stack,
  • Concepteur développeur full-stack.

Les missions du Développeur Full Stack

Les missions du développeur full-stack sont nombreuses et variées. Il intervient à la fois sur le développement front-end (ou front-end) et sur le back-end (back-end). 

 

Ces deux spécialisations du développement web sont complémentaires pour rendre un site fonctionnel. En effet, le développement front-end correspond à la programmation de la partie visible de l’interface et avec laquelle l’utilisateur interagit. Parmi les éléments essentiels du front-end, nous retrouvons le design, les boutons, les liens internes, la navigation, etc.

 

A contrario, le back-end se concentre sur le développement de la partie invisible, avec la gestion des bases de données et la communication entre les serveurs.

 

Contrairement aux développeurs spécialisés en front-end ou back-end, le développeur full-stack possède une connaissance globale de la chaîne de développement de sites, d’applications web et de logiciels. Ainsi, il travaille sur chaque étape de création, du développement à la production.

Quelles sont les compétences et qualités requises pour devenir Développeur Full Stack ?

Considéré comme étant LE “développeur à tout faire”, le développeur full-stack possède de nombreuses compétences techniques et intervient sur :

  • le pack web classique (HTML, CSS)
  • les langages de programmation back-end (JavaScript, Python, PHP)
  • les différents frameworks front-end (Angular, Vue, Ember…)
  • la gestion des bases de données (MySQL, Oracle…)
  • le design et l’UX

 

Au-delà des compétences techniques, le développeur full-stack doit être autodidacte et assurer une veille technologique constante pour répondre au mieux aux besoins de son entreprise ou de ses clients. Renforcer ses compétences dans ce domaine en perpétuelle évolution est primordial (nouvelles technologies, nouveaux outils…)

 

Bien qu’il doit faire preuve d’autonomie, le développeur full-stack peut être amené à travailler en équipe. Selon la taille de l’entreprise, il peut collaborer avec différents profils : développeur front-end, développeur back-end, webdesigner, intégrateur web, rédacteur SEO, UX… Il peut également communiquer directement avec le client.

Quelles sont les évolutions professionnelles ?

Après plusieurs années d’expériences en tant que développeur full-stack, plusieurs évolutions professionnelles sont envisageables :

  • Lead développeur
  • Chef de projet technique
  • Architecte technique
  • Directeur de site, CTO

 

Les profils expérimentés, rares sur le marché, préféreront se lancer en freelance.

Secteurs d’activité et employeurs

Les développeurs full-stack assument un rôle hybride, particulièrement apprécié par les startups et les petites entreprises. En effet, ce type de structure va préférer un profil capable de gérer un projet de développement web de A à Z.

Les grandes entreprises, quant à elles, vont privilégier une équipe plus complète, composée de développeurs front-end, back-end et full-stack.

Le salaire d’un développeur web full-stack

Le salaire d’un développeur full-stack varie selon son expérience. En tant que junior, sa rémunération est comprise entre 38 000€ et 50 000€.

 

Un développeur full-stack expérimenté, soit plus de 5 ans d’expérience sur ce poste, pourra prétendre à une rémunération entre 56 000€ et 80 000€. Le montant varie selon son expérience et les projets menés, ainsi que son savoir-faire dans les langages et frameworks web, le développement front-end et back-end.

Etudes et formations pour devenir Développeur full-stack

Il existe des formations en ligne permettant de monter en compétences en autodidacte et d’intégrer une entreprise sans diplôme préalable. Cependant, les employeurs apprécient davantage des profils qualifiés avec un certain niveau de formation, notamment un niveau Master.

 

H3 Hitema vous propose un cursus complet post-bac à Bac +5 pour devenir développeur full-stack. Découvrez la Licence informatique et préparez la certification professionnelle “Responsable de projet informatique. Cette formation (équivalent Bac +3) vous permettra de vous former aux bases fondamentales de l’informatique : développement logiciel, programmation web, administration des systèmes et réseaux et de la sécurité.

 

Découvrez le Master Informatique d’H3 Hitema et obtenez la certification professionnelle “Expert(e) en études et développement du système d’informations. Notre formation en alternance (équivalent Bac +5) vous permettra d’acquérir une vision globale et stratégique du SI en maîtrisant tous les niveaux du pilotage d’un projet.

Lire d'autres articles

  • Expert de la formation informatique depuis 15 ans

  • 300 entreprises partenaires

  • Accompagnement personnalisé dans la recherche d’alternance

  • Diplômes reconnus par l’état et formations certifiantes